Le Rooibos

Ce document ne peut, en aucun cas, se substituer à un médecin, seul qualifié – après un examen clinique approfondi et établissement d’un diagnostic précis – pour faire la prescription appropriée aux troubles ou maladies dont le lecteur pourrait souffrir. Conformément à la jurisprudence, l’éditeur décline toute responsabilité quant aux erreurs ou omissions qui pourraient être trouvées dans ce texte en dépit des soins attentifs apportés à sa réalisation. 

VERTUS ROOIBOS 

PROPRIETES MULTIPLES :

                En effet cette infusion se révèle bénéfique dans les cas d'allergies (rhumes des foins, asthme et eczéma).

   Excellent pour la peau en application calme les démangeaisons et irritations.

 Recommandé en cas de régime (pas de calories).

Renforce les défenses immunitaires.

 Est un puissant anti-âge naturel. Bon pour le métabolisme, le développement des os et des dents.

 Bonne santé du système nerveux.

Peut être bu par les gens qui ont des problèmes rénaux. 

Le Rooibos dans la littérature scientifique

Les scientifiques du monde entier travaillent sur le Rooibos afin d’acquérir une meilleure compréhension de cette plante qui pousse exclusivement en Afrique du Sud. Certains étudient les avantages du Rooibos pour la santé ainsi que sa capacité à lutter contre une série de maladies, alors que d'autres tentent de comprendre exactement comment les composants bioactifs du Rooibos fonctionnent. Plusieurs articles scientifiques publiés au cours de la dernière décennie tendent à prouver la capacité thérapeutique du Rooibos dans la lutte contre le cancer, les maladies du foie, le renforcement du système immunitaire, ainsi que dans le traitement des allergies et troubles digestifs. Les études résumées ci-dessous montrent que les effets bénéfiques du Rooibos ont été bien documentés et mis en place dans la littérature scientifique internationale.

Résumé des résultats de la recherche en santé et l’évaluation dans la littérature scientifique :

Le Rooibos comme source d'antioxydants dans la prévention contre le cancer, et ses agents anti-vieillissement.

En 2003, l'American Botanical Council a publié un bilan complet de la recherche sur le Rooibos. Il résume les études scientifiques prouvant que le Rooibos (nom scientifique Aspalathus Linearis) est une source de flavonoïdes antioxydants et protège contre le cancer, les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Les auteurs citent de nombreuses études montrant que le Rooibos contient des antioxydants qui ont des effets positifs lors des expériences en tant que substances isolées, et que l’infusion dans son ensemble a une bonne activité antioxydante dans les tests de laboratoire (in vitro). Ils énumèrent tous les antioxydants trouvés dans Rooibos et confirment que le Rooibos est la seule source naturelle d'antioxydants Aspalathine et qu'il contient également des antioxydants nothofagin rares. L'article se réfère à plusieurs études qui ont constaté que le Rooibos contient des polyphénols antioxydants qui sont de puissants piégeurs de radicaux libres. [Les radicaux libres (molécules instables qui ont perdu un électron) peuvent endommager l'ADN dans les cellules, conduisant à des cancers, et peuvent oxyder le cholestérol, conduisant ainsi à l'obstruction des vaisseaux sanguins provoquant une crise cardiaque et/ou des accidents vasculaires cérébraux. Les antioxydants peuvent se lier aux radicaux libres et les empêcher de causer des dommages.] La recherche concernée dans la présente étude montre que le Rooibos fermenté réduit des modifications associées au cancer dans les cellules des animaux exposés à des mutagènes chimiques (substances cancérogènes), et réduit également la transformation cancéreuse des cellules de souris exposées à des rayons-X. Des rats avec libre accès au Rooibos en infusion sur une période de 21 mois ont également montré beaucoup moins de peroxydation des lipides liés au vieillissement dans le cerveau par rapport aux rats qui ont bu de l'eau. L'étude conclut que le Rooibos semble être sans danger et sans effets secondaires et " pourrait aider à protéger des sujets contre les dommages des radicaux libres» qui peuvent mener au cancer, crises cardiaques et accidents vasculaire cérébraux. Ils ajoutent qu'il faudra davantage de recherche pour confirmer que ces phénomènes observés dans les études sur les animaux sont tout aussi vrai pour les humains.

Référence: Herbalgram, 59, 34 - 45 (2003)

Rooibos et la prévention

 

    En 2003, une équipe de chercheurs sud-africains de plusieurs universités et instituts de recherche a publié une étude confirmant que le Rooibos peut protéger le foie contre les dommages oxydatifs et de mutagenèse (un changement dans la cellule qui pourrait conduire à un cancer).
Référence: J Agric. Food Chem. 51, 8113 - 8119 (2003)

    Le Rooibos protège contre certaines formes de cancer du foie induites chimiquement chez le rat: Il s'agit de la conclusion d'une étude publiée en 2003, sur la base d'une étude en collaboration entre des chercheurs d'Afrique du Sud Medical Research Council et d'autres organismes de recherche.
Référence: Mutation Research 558, 145 - 154 (2004) 

         La capacité des infusions sud-africaines (extraits de Rooibos et de honeybush ) d'agir en tant que "chemopreventors" ou « barrage chimique » dans le cancer de la peau a également été souligné dans un article publié en 2005, par une équipe de chercheurs sud-africains. Ils ont montré que des applications externes de Rooibos infusion ont sensiblement diminuée la croissance de la tumeur chez les souris avec un cancer de la peau.
Référence: Cancer Lett 224, 193 - 202 (2005)

       Les chercheurs du Medical Research Council et l'Université de Stellenbosch travaillaient ensemble pour essayer de comprendre quelles substances dans le Rooibos sont plus particulièrement responsables de ses qualités d’antimutagènes. Ils ont découvert que les flavonoïdes antimutagèniques du Rooibos est réduit au cours de la fermentation (oxydation).
Référence: Mutation Research 631, 111 - 123 (2007)

         La capacité du Rooibos de réduire les radicaux libres a été confirmé dans l'étude de collaboration entre les chercheurs sud africains (Université de Stellenbosch et de l'Agricultural Research Council) et des États-Unis (University of Mississippi). Ils ont également enquêté sur la puissance relative des différents antioxydants dans le Rooibos et ont confirmé que la fermentation (ou la transformation de rooibos vert) diminue sa capacité anti-radicaux libres.
R
éférence: Food Research International 37, 133-138 (2004)

Le Rooibos contre la diarrhée et les spasmes intestinaux

Reconnaissant que le Rooibos est largement utilisé pour traiter les troubles gastro-intestinaux, des chercheurs au Pakistan, au Canada et en Allemagne ont uni leurs forces pour étudier le mécanisme de cet effet du Rooibos. Leurs résultats, publiés en 2006, expliquent de quelle façon biochimique les flavonoïdes et autres ingrédients actifs du Rooibos peuvent atteindre cet effet calmant sur le système digestif et ils en concluent qu'il est justifié d'utiliser le Rooibos   contre les troubles gastro-intestinaux.
R
éférence : Basic & Clinical Pharmacology & Toxicology, 99, 365 - 373 (2006).

Le Rooibos recommandée pour les maladies respiratoires et pour diminuer la pression artérielle

Sur la base d'une étude publiée en 2006, des chercheurs du l’Université de Médecine Aga Khan au Pakistan ont trouvé un fondement pour l’utilisation médicinale répandue du Rooibos. Ils ont constaté que le « chrysoeriol », l'un des composants bioactifs de Rooibos, agit efficacement comme un bronchodilatateur, avec comme résultat une baisse de la tension artérielle et un soulagement des spasmes. Elles ont également indiqué dans l'article que le « chrysoeriol » est déjà connu pour ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, antibiotiques, antiviraux et ses capacités à piéger des radicaux libres.
Référence: Eur J Nutr, 45, 463 - 469 (2006)

Le Rooibos et les maladies du foie

Des chercheurs en Slovaquie et au Japon ont démontré que le Rooibos est un traitement sûr et efficace pour protéger le foie (également connu sous le nom « hepatoprotector ») chez les patients avec une maladie du foie, en premier lieu parce que le Rooibos est une source riche en antioxydants naturels. Ils ont constaté que le Rooibos offre une protection spécifique lorsque le foie est endommagé ou subit déjà le stress oxydatif. Ils ont publié leurs résultats avec cette conclusion fondée sur une étude de l'effet du Rooibos sur le statut antioxydant du foie des rats.
R
éférence: Physiol. Res. 53, 515 - 521 (2004)

Le Rooibos et la fonction immunitaire

Les équipes de recherche à l'Université Okyama au Japon ont démontré que les ingrédients actifs dans un extrait de Rooibos a rétabli la fonction immunitaire chez des rats immunodéficitaire. Ces résultats détiennent un potentiel important pour de futures recherches sur la stimulation du système immunitaire par le Rooibos, pouvant être potentiellement bénéfique aux personnes vivant avec le VIH / sida.
R
éférences: Biosci. Biotechnol. Biochem. 65 (1), 2137 - 2145 (2001) et Biosci. Biotechnol. Biochem 71 (2), 698 - 602 (2007)

Rooibos , un agent antivieillissement

Fascinés par touces ces propriétés bénéfiques du Rooibos, les chercheurs japonais ont également étudié le potentiel du Rooibos dans le retardement des effets du vieillissement. Ils ont récemment démontré cet effet anti-vieillissement, dans une étude avec des cailles japonaises. D'une part ces oiseaux ont bu du Rooibos, et d'autre part on a ajouté du Rooibos en poudre à leur nourriture. Les oiseaux à alimentation Rooibos pondaient plus d'œufs et ont continué la ponte en vieillissant, comparé aux oiseaux ayant eu un régime alimentaire standard.
R
éférence: British Poultry Science, 49 (1) 55 - 64 (2008)

Le Rooibos protège les globules rouges

Le Rooibos est un facteur d’inhibition des radicaux libres dans le sang, et les empêche de détruire les globules rouges. Cela a été démontré dans une étude conjointe entre les chercheurs au Japon et en Slovaquie, en 2000. Ils ont utilisé des cailles japonaises pour cette étude in vivo et ont constaté qu’une infusion de Rooibos donnée aux cailles, protégeait les globules rouges contre l'hémolyse (éclatement des globules rouges).
R
éférence: Gen Physiol. Biophys. 19, 365 - 371 (2000)

Le Rooibos peut aider à lutter contre les allergies

Les chercheurs japonais à l’Université Showa ont constaté que lorsque le Rooibos est consommé régulièrement comme boisson, il contribue à améliorer le statut allergique, en stimulant la production de cytochrome P450, une enzyme importante dans le foie et bien d'autres tissus qui aide à métaboliser les allergènes.
Référence: J Pharmacol Sci 103, 214 - 221 (2007)

Future Recherche et Défis

 

Des preuves anecdotiques suggèrent que le Rooibos a d'autres effets bénéfiques, pas encore pleinement compris ou vérifiés par la science. Certains de ces défis scientifiques sont les suivants:

Faire la démonstration et la compréhension des qualités antiallergiques du Rooibos: Certains prétendent que prendre un bain tiède de Rooibos est un moyen efficace pour traiter des affections comme l'eczéma, les éruptions cutanées et les coups de soleil. En Afrique du Sud, le Rooibos est largement utilisé comme boisson pour les bébés souffrant de coliques et d'allergies. Ces effets n'ont pas encore été pleinement étudiés.

Explorer et comprendre les effets de stimulation du système immunitaire du Rooibos: Il existe un énorme potentiel futur pour enquêter sur le potentiel du Rooibos dans la lutte contre le VIH.

Une compréhension plus complète des composants actifs dans le Rooibos, et comment ils arrivent à des effets anti-cancer et anti-vieillissement.

La recherche de réponses sur l'utilisation optimale du Rooibos dans un mode de vie sain, y compris sa capacité à prévenir et à traiter plusieurs maladies liées à la façon de vivre.

Source : Rooibos Council of South Africa : http://www.sarooibos.org.za/ 

13 votes. Moyenne 4.38 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau