Le thé fait-il maigrir

Le thé fait maigrir : vrai ou faux ?

 

C'est Faux

Vert ou noir, le thé "ne fait pas maigrir". Par contre l'une de ses caractéristiques nutritionnelles est sa richesse en eau. Or, au cours d'une cure d'amaigrissement il est important de boire beaucoup, au moins 1 litre et demi de boissons. Le thé n'apporte pas de calories s’il est pris sans sucre, il est riche en fluor et en tanins, mais il contient également de la théine, aux effets excitants.

Source : Centre de recherche et d’informations nutritionnelles.

 

Les articles ci dessous sont tirés de e-sante.fr

PROMESSES ET ILLUSIONS DU RÉGIME THÉ

Le régime thé refait surface… Si boire du thé, vert ou noir, est un plaisir et une bonne source d'antioxydants, il ne faut quand même pas compter sur lui pour maigrir miraculeusement. Question de bon sens : si le thé faisait maigrir, tous les grands buveurs de thé seraient minces, ce qui n'est pas le cas. Décryptage.

 

Le thé, noble boisson sans calories

 

Déjà consommé avant le début de notre ère en Chine et en Inde, le thé s'est installé au Japon vers le 9ème siècle et il est arrivé en Europe dans la moitié du 16ème siècle, vers 1560.

Le thé se répandra peu à peu partout dans le monde et deviendra la boisson la plus consommée après l'eau. Comme elle, il n'apporte pas de calories. Nombre de rituels se sont attachés à la dégustation du thé, donnant à cette tisane des lettres de noblesse que n'ont pas le tilleul ou la verveine.

A celles-ci, se sont ajoutés au cours de la dernière décennie des pouvoirs nutritionnels très (trop ?) médiatisés concernant surtout le thé vert.

 

Le thé, riche en antioxydants

 

Le thé contient un grand nombre de principes actifs : de la caféine (appelée théine) et des antioxydants.

La caféine joue sur le système nerveux, active un peu le métabolisme.

Les antioxydants sont ces composés qui nous protègent des radicaux libres dévastateurs : ceux-ci jouent un rôle néfaste dans le développement des maladies cardiovasculaires, de la plupart des cancers et dans l'activation du vieillissement. Ceux contenus dans le thé appartiennent à la famille des polyphénols. Il y en a plusieurs dont les catéchines.

 

Une histoire de catéchines

 

Le thé, et surtout le thé vert, est riche en ces catéchines. Mais il y en a aussi beaucoup dans les fruits, surtout dans le raisin et la pomme, dans le cacao et, en conséquence logique, dans le vin et le chocolat (probablement dans le cidre mais pour le moment on ne s'est pas intéressé à cette boisson !).

Bien que l'on ne sache pas encore tout des détails de leur action chimique tant celle-ci est complexe, différentes études ont montré, depuis plusieurs années, que ces catéchines exerçaient une action bénéfique sur le système cardiovasculaire. Et que la consommation régulière de thé (3 tasses au minimum par jour) pouvait réduire le risque d'avoir un infarctus.

En effet, ces catéchines joueraient, entre autres, un très gentil rôle dans la prévention du syndrome métabolique qui est une saleté assez dangereuse. Il s'exprime intérieurement par différentes choses très antipathiques, genre troubles de la glycémie, cholestérol élevé, hypertension etc., tout ce qui peut conduire à de gros ennuis côté cœur. 

 

Une histoire de graisse abdominale

 

Extérieurement, le syndrome métabolique se manifeste par un gros ventre, vulgairement appelé gras du bide, qui n'a rien à voir avec un ventre gonflé par un colon capricieux.

Si le tour de taille d'une femme dépasse les 89 cm et celui d'un homme les 102 cm, il y a de grandes chances qu'elle et lui soient habités par ce méchant syndrome métabolique.

Des expériences ont été faites tant sur des rats que sur des hommes à qui on a fait absorber des doses différentes de ces catéchines.

Elles ont montré qu'elles pouvaient avoir une heureuse influence sur ce dangereux et disgracieux tour de taille en le faisant diminuer. Du gras du ventre s'en allant, ça se traduit obligatoirement sur la balance par une perte de poids.

Mais ça n'est pas une raison pour en déduire que "le thé fait maigrir" !

Une histoire de métabolisme des graisses

 

Protéines, glucides et lipides s'oxydent en permanence, c'est-à-dire qu'ils se transforment en chaleur et en énergie, autrement dit en dépense énergétique. Ce phénomène se déroule en permanence, même quand on dort.

La caféine augmente un peu cette oxydation. Mais, selon certaines expériences, les catéchines du thé vert augmentent encore plus l'oxydation des graisses, et surtout chez ceux qui ne consomment pas beaucoup de caféine. Résultat : on brûle plus de gras, donc on perd du poids.

Mais ces expériences se sont déroulées sur des personnes au cours d'un régime, d'une alimentation contrôlée.

Le thé vert ne fait pas donc maigrir tout seul mais il peut aider à perdre un peu de poids. 

 

Mangez équilibré et buvez du thé

 

Puisque le thé ne fait pas maigrir tout seul, on ne peut vraiment pas parler de "Régime thé" !

D'ailleurs, l'auteur de ce régime détaille abondamment un grand nombre de menus très pauvres en calories, genre famine déséquilibrée, en recommandant de boire du thé, chaud ou glacé, avec du citron éventuellement mais jamais sucré.

Vous le savez, il suffit souvent de remettre de l'ordre dans son alimentation pour perdre du poids. Alors, en faisant trois repas équilibrés par jour, en mangeant lentement, en prenant de petites portions, vous éliminerez des kilos sans problème. Si vous buvez trois ou quatre tasses de thé par jour, ça n'en sera que mieux.

Buvez du thé mais mangez des fruits

 

Le thé est une boisson agréable mais pas miraculeuse. Elle a des qualités nutritionnelles mais aussi des inconvénients qu'il ne faut pas négliger.

Les tanins, dont le thé est aussi riche, freinent considérablement l'absorption du fer. De cet oligo-élément essentiel, on est souvent privé faute de manger suffisamment de viande rouge, l'aliment qui en est un des meilleurs fournisseurs.

Si vous buvez beaucoup de thé et si vous mangez peu de viande, vous risquez fort d'avoir des soucis de ce côté-là. Soucis qui se traduisent par de la fatigue, un teint d'endive, des cheveux n'ayant qu'une envie, celle de fuir votre crâne.

La vitamine C favorise l'absorption du fer. Les fruits en sont le meilleur fournisseur et surtout les fraises en été, les agrumes et les kiwis en hiver. Alors consommez-en le plus possible si vous êtes un(e) buveur (buveuse) de thé.

Article de e-sante.fr

Article publié par  le 07/01/2011

Sources : Davies MJ, Judd JT, Baer DJ et al. Journal of Nutrition 2003; 133: 3298S - 3302S.

Duffy SJ, Keaney JF, Holbrook M et al. Circulation 2001; 104: 151-156.

Catechins and diet: from sensorial aspects to nutrition, symposium conjoint FNRS/ Unilever, (Paris, janvier 2008).

Gardner EJ. European Journal of Clinical Nutrition 2006; 61: 3-18.

Lotito SB, Frei B. Free Radic Biol Med. 2006; 41: 1727 - 46.

Maron DJ, Lu GP, Sheng CN et al. Journal of the American College of Cardiology 2003; 41: 243A

Popkin BM, Armstrong LE, Bray GM et al. American Journal of Clinical Nutrition 2006; 83: 529-542.

Peters U, Poole C, Arab L. American Journal of Epidemiology 2001; 154: 495-503

Thé, antioxydants et santé. Brochure Unilever Belgium, 2008.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau