Le thé vert

                

Le thé vert

 

 

 

Les thés verts sont des thés non fermentés. Ainsi la différence entre la fabrication du thé vert et du thé noir réside dans le fait qu’il n’y a pas de phase de fermentation dans la fabrication. Plus que le thé noir, le thé vert a gardé une préparation artisanale, sans doute par la qualité exigée des consommateurs. Trois étapes composent la fabrication de ce thé : la torréfaction, le roulage et la dessiccation. 

 

La torréfaction permet de tuer les enzymes responsables de la fermentation en quelques secondes. Pour cela, les feuilles sont chauffées à une températures avoisinant les 100°C. Ces dernières deviennent souples et pliables pour le roulage. Celui-ci se déroule à la main. Par la suite, les feuilles sont mises en petits tas pour sécher (= la dessiccation). Cette opération peut être faite à froid ou à chaud, selon la finesse de la cueillette. Puis les feuilles sont triées, tamisées, afin de séparer les différents grades. 

 

Pour préparer du thé vert, il ne faut pas verser l'eau lorsqu'elle est bouillante. Il vaut mieux verser avant l'ébulition ou alors mélanger un peu d'eau froide pour la refroidir. Il faut faire infuser le thé à environ 70 degrés.

 

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire